Nouveaux verrous numériques : votre liseuse bientôt inutilisable ? – CNET France

Ils ne se rendent pas compte qu’ils sont en train de se tirer des balles dans le pied et d’agrandir la fracture sociale numérique : soit tu sais bidouiller et tu es « libre », soit tu ne sais pas et tu es un esclave des industriels….

 

« en plus de pousser les fabricants à prendre en charge la nouvelle DRM à partir de mars, Adobe devrait leur imposer ce passage en juillet. Sauf erreur d’interprétation, il ne sera alors plus possible de lire les fichiers désormais vendus avec la nouvelle DRM d’Adobe sur les appareils non mis à jour. Dit autrement, cela signifie que votre liseuse qui ne serait pas mise à jour ne pourra plus servir qu’à lire vos anciens ebooks. »

viaNouveaux verrous numériques : votre liseuse bientôt inutilisable ? – CNET France.

Publicités

Il était une fois : histoire d’un pirate

Pépite trouvée par sérendipité en commentaire sur un blog. je ne résiste pas au plaisir de partager.*

Une petite histoire qui pourrait commencer par « Il était une fois ».
On va l’appeler Popaul.

– Popaul regarde avec sa chérie le premier volet du « Seigneur des Anneaux » en divx piraté. Mince, il a drôlement envie de voir les deux autres volets et se dit que ce sont des films qu’il aura toujours plaisir à voir. Le lendemain Popaul achète le coffret DVD des trois films.

– Popaul télécharge illégalement « OSS 117, Le Caire nid d’espions » qu’il regarde avec son fils. Le film leur plait énormément. Lorsque sort sur les écrans « OSS 117, Rio ne répond plus » il court le voir au cinéma avec son fils et sa chérie. Depuis il ne rate aucun des films de Jean Dujardin.

– Popaul ne va jamais autant au cinéma que depuis qu’il peut regarder de temps en temps chez lui des films qu’il télécharge illégalement.

– Popaul veut voir un film qu’on lui a conseillé au cinéma. Malheureusement le film vient juste d’être retiré de l’affiche. Popaul télécharge ce film, « Habemus papam ». Durant sa recherche pour trouver le film Popaul se lance dans une longue exploration sur Michel Piccoli sur internet et apprend une quantité de choses sur sa carrière, celle aussi de Nani Moretti. Dans le même mouvement Romi Scheinder, Brigitte Bardot, Godard… Tout un monde qu’il connait mieux maintenant. Il se dit qu’il ira voir le prochain film de Moretti et prête une oreille plus attentive au festival de Cannes dont, cette année, ce réalisateur est le président. Il achète à sa tante pour son anniversaire le coffret des petits poèmes en prose de Baudelaire lus par Michel Piccoli.

– Popaul qui n’écoute pas la « bonne » radio se souvient d’avoir entendu ses enfants écouter Diam’s et grand corps malade et Kery James et tant d’autres… Bien sûr il n’aurait jamais pu acheter tous ces albums à ses enfants. Il n’empêche, il sait très bien de qui on lui parle quand les noms de ces artistes refont surface. Il sait qu’il fera toujours plaisir en achetant un T-Shirt Kery James ou un DVD de Grand corps malade à ses enfant pour Noël ou pour pâques ou pour rien.
Popaul rigole bien quand il entends Diam’s s’énerver contre le téléchargement illégal alors que, lui qui ne l’aime pas et l’aurait vite oublié, a entendu tant de fois résonner gratuitement ses chansons dans la chambre de sa fille au point qu’il a eut l’idée d’offrir un album de cette chanteuse à sa fille et à sa nièce.

Et cetera et cetera et cetera

L’accès à la culture est donc (et c’est pas juste une impression) totalement différent de ce qu’il était il y a quelques années. Popaul continue de dépenser mais il le fait de manière plus assurée, plus précise. Je rigole quand je vois ces Majors qui bavent sur ces prétendus 350 millions d’euros soient disant « perdus et volés » qu’ils s’imaginent tomber comme ça, d’un coup de baguette magique, dans leur poche. Ils mériteraient que les dispositions qu’ils inventent et inspirent pour contrer le téléchargement illégal fonctionnent à 100%.
La vraie culture n’a jamais eu pour moteur l’argent; Il y a aussi beaucoup de choses qui se donnent et qui s’offrent autour de nous. Par essence même c’est gratuit. Je crois d’ailleurs que plus il y a de liberté dans ce domaine plus ça fonctionne. Ce que tous nous payons dans ces circonstances c’est l’incapacité qu’a ce marché (il en faut un quand même un peu) de ce réinventer.
Merci
AMP

source : http://lesoufflenumerique.com/2012/01/31/qui-sont-les-pirates/

Réseaux sociaux : outils de propagande ?

Voici une intervention « intéressante » d’un député UMP concernant les réseaux sociaux.

M. Bruno Bourg-Broc attire l’attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur l’évolution croissante et rapide de l’utilisation des réseaux sociaux par les Français, et tout particulièrement par les jeunes.En effet, les réseaux sociaux (…) sont de véritables outils pour la liberté d’expression.

Drapeau Hadopi

Malheureusement, ils sont également détournés en outils de propagandes pour certains groupuscules et, malgré la possibilité de signaler les pages aux réseaux, ces pages continuent à exister et à être lues par des jeunes facilement manipulables. On constate le peu de prévention faite quant aux dangers de ces réseaux sociaux, qui détruisent la vie de certaines personnes, qui peuvent inciter à la violence, et à certains « conflits » qui se finissent parfois dans la rue. De plus, il est constaté que la police reçoit de plus en plus de plaintes en rapports avec ces réseaux sociaux. De nombreux délits sont commis chaque jour par des jeunes, inconscients de ce qu’ils font. C’est la raison pour laquelle il souhaiterait connaître sa position sur ces évolutions mais également les actions envisagées pour lutter contre ces dérives avant qu’elles se généralisent, et savoir si ce rôle de surveillance et de prévention peut être attribué à l’agence Hadopi.

viaAssemblée nationale | Question écrite N° 116870 de M. Bruno Bourg-Broc UMP – Marne.

Mon analyse :

  • les outils de communication et d’information ont toujours été utilisés à des fins de propagande. c’est classique. La télévision, la radio, les journaux papiers. Et ils ont également toujours été vecteur de la liberté de pensée et d’expression. Je pense par exemple aux fameux pamphlets qui ridiculisaient et critiquaient la royauté, et qui circulaient en sous-main… Je pense aux émissions de télé et de radio glorifiant le Petit Père du Peuple Staline. Plus récemment, je pense à la campagne de pub Hadopi à la télé. (si ça, c’est pas de la propagande…)
  • la liberté d’expression et surtout la liberté de pensée sont basées sur le libre-arbitre. Aucune autorité étatique n’a à nous dire ce qu’il est bon que l’on lise, et ce qui ne l’est pas. Sinon, c’est de la censure, et on se dirige vers un régime totalitaire. exemple : la Chine, l’Iran, etc..
  • le député parle d’une façon singulière des Internautes. Il fait d’eux, que dis-je, de nous, des irresponsables, mettant tout le monde dans le même sac. J’aime assez le « inconscients de ce qu’ils font ». Traduction en clair : les jeunes ne savent pas penser par eux-mêmes, ils sont tous potentiellement des délinquants, les réseaux sociaux leurs permettent de commettre des délits.

Non, parce que sans les réseaux sociaux, ils ne seraient pas des délinquants. c’est sur. Comme il est sur que tous ceux qui fréquentent les réseaux sociaux commettent des délits. Un vrai foyer d’infection, ça, les réseaux sociaux. Demandez donc à Ben Ali, Khadafi, et cie !

Il faut donc surveiller et museler ces jeunes paumés pour leur bien, pour les remettre dans le droit chemin.

Il utilise des mots très forts, ce monsieur Bruno Bourg-Broc : « détruisent la vie », « jeunes manipulables », « nombreux délits, « chaque jour », « inconscients », « inciter à la violence », « se généralisent ».

En gros, c’est toute la société qui est en danger à cause des réseaux sociaux. Utilisés par ces jeunes qui ne savent pas réfléchir, ils amènent le chaos.

Il faut donc à tout prix surveiller ces réseaux sociaux (entre nous, bon courage ! ) pour prévenir le chaos. pour empêcher ces délits.

C’est atterrant de constater à quel point le populisme et l’ignorance de nos politiques les mènent sur la dangereuse autoroute du totalitarisme.

En meme temps, c’est bien connu : on a peur de ce que l’on ne comprend pas. et donc, au lieu d’essayer de comprendre, c’est plus facile annihiler. de supprimer.

Cher internaute, tu auras appris beaucoup de choses en lisant cet article : tu es un délinquant qui utilise facebook pour commettre des délits, tu ne sais pas la différence entre le bien et le mal puisque tu ne sais pas réfléchir par toi-même , et tu mets toute la société en danger.

c’est encourageant….

Analyse de Anonymous59 – Pastebin.com

Analyse de Anonymous59 via Pastebin

Bonne analyse du scandale autour de l’idée malheureuse de la Fédération Française des Télécoms de brider les forfaits Internet.

Son texte a également le mérite d’envisager les différentes suites possibles à moyen et long terme.

Parfois un peu technique, l’article détaille le pourquoi du comment. C’est essentiel, car la connaissance est le meilleur vecteur de résistance.

le texte est disponible sur pastebin pour le moment, mais au cas où, j’en reproduis une copie sur le blog sur cette page.

VOIR AUSSI :

Internet limité – La débandade, sur korben.info

Les vrais Net-goinfres, ce sont les FAI, sur OWNI.fr

Facebook et Blackberry tout contre les émeutiers

Via Scoop.itUnderground

Déterminé à punir tous les casseurs du Royaume-Uni, le gouvernement britannique pourrait profiter de l’aubaine pour imposer des mesures particulièrement coercitives vis-à-vis des télécommunications.
Show original