Il était une fois : histoire d’un pirate

Pépite trouvée par sérendipité en commentaire sur un blog. je ne résiste pas au plaisir de partager.*

Une petite histoire qui pourrait commencer par « Il était une fois ».
On va l’appeler Popaul.

– Popaul regarde avec sa chérie le premier volet du « Seigneur des Anneaux » en divx piraté. Mince, il a drôlement envie de voir les deux autres volets et se dit que ce sont des films qu’il aura toujours plaisir à voir. Le lendemain Popaul achète le coffret DVD des trois films.

– Popaul télécharge illégalement « OSS 117, Le Caire nid d’espions » qu’il regarde avec son fils. Le film leur plait énormément. Lorsque sort sur les écrans « OSS 117, Rio ne répond plus » il court le voir au cinéma avec son fils et sa chérie. Depuis il ne rate aucun des films de Jean Dujardin.

– Popaul ne va jamais autant au cinéma que depuis qu’il peut regarder de temps en temps chez lui des films qu’il télécharge illégalement.

– Popaul veut voir un film qu’on lui a conseillé au cinéma. Malheureusement le film vient juste d’être retiré de l’affiche. Popaul télécharge ce film, « Habemus papam ». Durant sa recherche pour trouver le film Popaul se lance dans une longue exploration sur Michel Piccoli sur internet et apprend une quantité de choses sur sa carrière, celle aussi de Nani Moretti. Dans le même mouvement Romi Scheinder, Brigitte Bardot, Godard… Tout un monde qu’il connait mieux maintenant. Il se dit qu’il ira voir le prochain film de Moretti et prête une oreille plus attentive au festival de Cannes dont, cette année, ce réalisateur est le président. Il achète à sa tante pour son anniversaire le coffret des petits poèmes en prose de Baudelaire lus par Michel Piccoli.

– Popaul qui n’écoute pas la « bonne » radio se souvient d’avoir entendu ses enfants écouter Diam’s et grand corps malade et Kery James et tant d’autres… Bien sûr il n’aurait jamais pu acheter tous ces albums à ses enfants. Il n’empêche, il sait très bien de qui on lui parle quand les noms de ces artistes refont surface. Il sait qu’il fera toujours plaisir en achetant un T-Shirt Kery James ou un DVD de Grand corps malade à ses enfant pour Noël ou pour pâques ou pour rien.
Popaul rigole bien quand il entends Diam’s s’énerver contre le téléchargement illégal alors que, lui qui ne l’aime pas et l’aurait vite oublié, a entendu tant de fois résonner gratuitement ses chansons dans la chambre de sa fille au point qu’il a eut l’idée d’offrir un album de cette chanteuse à sa fille et à sa nièce.

Et cetera et cetera et cetera

L’accès à la culture est donc (et c’est pas juste une impression) totalement différent de ce qu’il était il y a quelques années. Popaul continue de dépenser mais il le fait de manière plus assurée, plus précise. Je rigole quand je vois ces Majors qui bavent sur ces prétendus 350 millions d’euros soient disant « perdus et volés » qu’ils s’imaginent tomber comme ça, d’un coup de baguette magique, dans leur poche. Ils mériteraient que les dispositions qu’ils inventent et inspirent pour contrer le téléchargement illégal fonctionnent à 100%.
La vraie culture n’a jamais eu pour moteur l’argent; Il y a aussi beaucoup de choses qui se donnent et qui s’offrent autour de nous. Par essence même c’est gratuit. Je crois d’ailleurs que plus il y a de liberté dans ce domaine plus ça fonctionne. Ce que tous nous payons dans ces circonstances c’est l’incapacité qu’a ce marché (il en faut un quand même un peu) de ce réinventer.
Merci
AMP

source : http://lesoufflenumerique.com/2012/01/31/qui-sont-les-pirates/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.