Sur Internet, la lutte sans fin contre les ordinateurs-zombies des « botnets »

Un botnet est un réseau clandestin d’ordinateurs dont un pirate a pris le contrôle à distance, grâce à un logiciel malveillant (un « malware »). Une fois infecté, l’ordinateur devient un « zombie », un maillon docile dans une vaste chaîne. Depuis son centre de commande, le « botmaster », le pirate qui le contrôle, peut l’utiliser, à l’insu de son propriétaire, pour mener toutes sortes d’actions : bloquer des serveurs, envoyer du spam, propager des virus spécialisés, voler des masses de données personnelles, gonfler artificiellement le trafic d’un site pour en fausser les statistiques, ou même combiner la puissance de calcul d’un grand nombre de zombies pour effectuer des calculs complexes – par exemple craquer un mot de passe.
Puissance de feu quasi-invincible

Une attaque de botnet semble venir de partout à la fois, ce qui rend très difficile la localisation du centre de commande. De nos jours, un grand botnet peut compter plus de dix millions d’ordinateurs, ce qui donne au pirate une puissance de feu quasi-invincible. Les petits botnets, comptant quelques milliers de zombies, sont devenus monnaie courante.

Sourced through Scoop.it from: www.lemonde.fr

See on Scoop.itVeille techno du technicien micro-reseaux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s