Les Films De La Décade Du 14/03 au 25/03

Les Misérables
Jean GABIN en Jean VALJEAN digne et honnête homme. Le seul, le vrai « Misérables ». Bien avant Lino VENTURA et Jean-Paul BELMONDO, GABIN incarne ici ce rôle légendaire, plein d’humanité et de force. Face à lui, Bernard BLIER et BOURVIL répondent merveilleusement bien. S’il faut ne voir un, c’est bien celui-là. L’histoire, on la connaît et en 3h47, le scénario ne coupe pas grand chose. Tout y est, les époques, les anecdotes.
A voir et à avoir.

Le Roi Des Aulnes
John MALKOVICH en naïf chanceux qui traverse les épreuves presque malgré lui sans aucune blessure. L’enfance malheureuse, la guerre ne semblent pas avoir de conséquence sur son esprit et sa vie. Une réalisation parfaite et un drame qui n’en est pas vraiment un. La fin est plutôt positive et l’histoire un brin fantastique.
A voir et à avoir.

The Night Listener
Avant-avant-première !!!
Robin WILLIAMS dans un thriller assez troublant entre psychose et réalité. Une histoire d’animateur radio de nuit, écrivain à ses heures perdues et un peu pommé. Un auditeur semble s’intéresser à son émission et l’intéresser aussi … mais existe-t-il vraiment ?
A voir … enfin dès que ça sort en France …
Dreamgirls

Beyonce KNOWLES, Eddy MURPHY et Jamie FOXX dans un récit biographique sur quelque chose qui pourrait ressembler à la création des « SUPREMES » de Diana ROSS. On s’en doute, Mlle KNOWLES fait l’affiche mais ne représente pas le meilleur rôle féminin ni même le premier à mon sens. De la même façon Eddy MURPHY est complètement effacé par Jamie FOXX bien plus convaincant, sadique et intransigent.
On appréciera par contre une B.O. géniale qui nous rappellera les années soul, les années 70’s et les voix féminines.
A voir et à avoir … enfin dès que ça sort en DVD …

Marie Antoinette
Kristen DUNST endosse ici le costume de la femme de Louix XVI avant que celui-ci ne soit sur le trône … Louis XV est d’ailleurs encore vivant pendant une bonne partie du film et entouré de maîtresses que le roi suivant ne reonduira pas dans son lit … Louis XVI est bien décrit comme un homme faible et incompétent (voire impuissant dans tous les sens du terme). On retrouve des plans de VERSAILLES absolument magnifiques (même quand on habite à moins de 5 kms du lieu …). Marie-Antoinette retrouve dans ce film une image positive qu’elle perdra à la révolution. On la plaint, on la comprend, on compâtit.
Dommage que ce film de Sofia COPPOLA ait été ignoré, c »est une réussite. On regrettera juste la B.O. qui est furieusement anchronique.
A voir et à avoir

A Love Song For Bobby Long
John TRAVOLTA et Scarlett JOHANSSON pour l’affiche du premier fim de la réalisatrice/productrice/scenariste Shainee GABEL qui est promise à un très bel avenir.
C’est l’histoire d’une adolescente un peu perdue qui retrouve ses racines à la Nouvelle Orléans après les obsèques de sa mère. Elle y retrouve aussi une certaine stabilité et sa famille.
Pour les amateurs de Jazz et de country, la B.O. est très sympa à entendre. Elle accompagne parfaite ce film au rythme langoureux.
A voir et à avoir

Les Aristos
Charlotte DE THURCKHEIM met ici en scène Jacques WEBER, Vinvent DESAGNAT et CAUET (plus de nombreux très bons acteurs dont Joanna PIATON dans le rôle de Marie-Charlotte, sa petite fille et aussi la conteuse, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à sa grand-mère dans le film …).
CAUET est génial dans son rôle d’inspecteur des impôts sadique anti-nobles. Les répliques et les situations caricaturales sont drôles et très distrayantes.
Ce n’est certes pas un grand film mais il pricure un très bon moment de détente.
A voir

Le Voile Des Illusions
Edward NORTON face à Naomi WATTS dans un drame en Chine au début du XXème siècle. Un médecin emporte dans ses valises une femme trop vite épousée et pas encore amoureuse. Face aux maladies de la Chine pauvre et impropre, il expose sa femme aux dangers, sanction d’une infidélité et de son manque d’affection envers lui.
La maladie l’épargnera et elle finira même par l’aimer, le comprendre et l’aider. Entre temps, le médecin contractera ce qu’il voulait soigner en laissant sa veuve aimante rentrer seule à Londres.
Très beau film donc avec des paysages magnifiques même si ils sont un peu trop rares.
A voir et à avoir.

300
La reconstitution de la Bataille des Thermopyles de Léonidas face aux Perses de Xerxès en version numérique à la façon de SIN CITY du même producteur.
Les images sont époustouflantes, les scènes d’action et les effets spéciaux sont magnifiques. La morale, le courage et l’honneur sont les plus belles valeurs de ce film dont les batailles sont impressionantes de force et d’esthétisme.
A voir et à avoir.

Bad Times

Christian BALE en ex-soldat détruit psychologiquement et déçu par un job qui ne lui tombe pas dans les bras qui tourne mal avec un pote guère mieux lôti.
Un film pas très intéressant donc de ripoux drogués, violents qui finit comme il a commencé, c’est à dire en « eau de boudin » …

La Bête Humaine
On retrouve ici Jean GABIN comme au début dans le chef d’oeuvre de ZOLA que tout le monde connaît.
La mise en scène allège pas mal les descriptions psychologiques et physiques habituelles de l’auteur et c’est parfois un peu dommage. Mais l’interprétation est à la hauteur et compense largement ce léger défaut.
A voir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s