Bonne Année & Bienvenue

Bonne et heureuse année 2007 : plein de sous, de santé, de bonheurs, …Voilà, ça c’est fait, je n’allais pas faire un post avec si peu de choses …

C’est surtout l’occasion de souhaiter la bienvenue à nos amis Roumains et Bulgares dans notre très « chère » CEE.
C’est aussi l’occasion pour moi de remarquer que les pays émergents sont toujours très heureux de venir rajouter leur nom à la déjà longue liste des états membres de l’union. Quand on voit ce qu’ils finissent par penser quand ils ne sont plus émergents … (comme les Pays-Bas, la France et même la Pologne). On comprend mieux pourquoi l’Islande, le Royaume-Uni, la Norvège et la Suisse, bien que totalement encerclée par des pays de la CEE, ne se pressent pas au portillon pour intégrer réellement notre communauté et avoir l’Euro.

C’est quand même marrant de voir que les pays qui n’ont rien ou pas grand chose sont prêts à tout partager et que ceux qui ont tout ou beaucoup de richesses voudraient plutôt en sortir pour tout garder pour eux. Ce qui d’ailleurs fait bien marrer les Américains et aussi les Russes.

Pourtant, nous avons des exemples à analyser pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Les Etats-Unis d’Amérique ne se sont pas construits en 20 ans et pourtant, il y avait un catalyseur à leur constitution en la personne d’un ennemi commun : l’Angleterre duquel il fallait s’émanciper pour ne pas voir toutes ses richesses partir pour la vieille Europe. La Fédération de Russie a été construite par les Tsars, à la « force du poignet »  donc en dehors de l’accord des populations et sa stabilité a été maintenue par une armée omniprésente et un communisme dictatorial. Il ne faut donc pas que les dirigeants des Etats forcent leur entrée respective ou maintiennent les peuples dans l’Europe et il ne faut pas non plus unir pour unir sans prendre le temps d’accueillir au sens d’installer et intégrer les nouveaux pays. Il faut prendre le temps de souder chaque maillon de la chaîne pour être sûr qu’il ne cassera pas. « Il ne faut pas aller plus vite que la musique » et « Laisser le temps au temps » comme le disent les dictons franchouillards.

Pour rappel, l’Europe, fondée il y a 50 ans cette année, après 12 ans de réflexion, par les 6 pays les plus touchés par la 2ème guerre mondiale : Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg et Pays-Bas, a depuis accueilli 21 pays des alentours : Autriche, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Lettonie, Lituanie, Malte,  Pologne, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède auxquels viennent donc de s’ajouter la Bulgarie et la Roumanie. Sur ces 27 pays, seuls 13 ont rempli les conditions pour obtenir l’Euro et 2 ont obtenu une dérogation (Royaume-Uni, Danemark) malgré leur capacité économique. On empile, on empile, advienne que pourra … En ajoutant, la Roumanie et la Bulgarie, nous avons globalement fait baisser le PIB/hab moyen des Européens et ajouté 2 pays qui ne pourront pas avoir l’Euro avant 10 ans

Dorénavant, la tâche des dirigeants Européens devrait être de stabiliser l’Union en place et intégrer les nouveaux arrivants avant d’accueillir d’autres Etats en diffusant plus largement l’Euro et en aidant les pays intégrés et en difficulté au lieu de les sanctionner. Il faudrait aussi trouver des arguments pour motiver les Islandais, les Anglais, les Suisses et les Norvégiens viennent nous rejoindre et faire en sorte que l’Europe telle que l’ont voulu les Monet, Schumann et consorts … redevienne attrayante comme elle l’était en 1957.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s