Les CV Des Candidats

Je reviens sur mon idée de sélectionner les candidats sur CV avant de les élire en proposant un résumé allégé des formations initiales des principaux candidats annoncés : (source = Wikipedia)

Jean-Marie LE PEN
Il est élève au collège jésuite Saint François Xavier à Vannes, puis au lycée de Lorient. Il entre ensuite à la faculté de droit de Paris. Il est diplômé d’études supérieures de sciences politiques et licencié en droit. Il a été président des étudiants en droit de Paris puis, par la suite, président d’honneur de la « Corpo », de 1949 à 1951. Un vrai Science Po : ancré catho breton dit le menhir !!!

Philippe DE VILLIERS
Après des études au collège Saint-Joseph de Fontenay-le-Comte, Philippe de Villiers obtient une maîtrise de droit public (obtenue à Nantes en 1971) et le diplôme de l’Institut d’études politiques de Paris. Elève de l’ENA de 1976 à 1978 (promotion Pierre Mendès-France), il intègre le corps préfectoral à la sortie de l’école en étant nommé directeur de cabinet du préfet de la Charente-Maritime. Entre-temps, il aurait été brièvement proche de la Nouvelle Action royaliste, branche dissidente de la Restauration nationale. Avocat royaliste … juge et parti !!!

Bruno MEGRET
Bruno Mégret est scolarisé à l’école européenne. De retour à Paris, il est interne au pensionnat catholique Bossuet, pour effectuer sa classe préparatoire au lycée Louis-le-Grand où il lutte contre Mai 68 et entre à l’École polytechnique. Il termine dans la « botte » et entre aux Ponts et chaussées.
Diplômé des Hautes Études de la Défense nationale, capitaine de réserve de l’Arme blindée de cavalerie, il a fait Saumur, 3 ans d’activité dont un stage commando à Quellern (1969 à 1973). Il séjourne dans la garnison d’Offenburg en Allemagne et pendant 8 mois dans un régiment de cuirassiers à Lens. Pendant l’année scolaire 1974-1975, il passe un an aux États-Unis et en revient diplômé de l’université de Berkeley. Sûrement un très bon technicien mais côté communication …

Nicolas SARKOZY
Après des études à l’université Paris X (« un élève sérieux » d’après Maître El Assaad, professeur de Droit des affaires), il sort diplômé en droit public et en sciences politiques : il obtient une maîtrise de droit privé en 1978. En 1978, il est appelé sous les drapeaux, avant d’entrer à l’Institut d’études politiques de Paris, sans toutefois parvenir à en être diplômé. Il soutient en 1981 un mémoire de DEA sur le référendum du 21 avril 1969. Un avocat comme François MITTERRAND … c’est tout dire …

Michèle ALLIOT-MARIE
Diplômes d’études supérieures de droit privé, de sciences politiques et d’histoire du droit.
Docteur en droit et docteur en science politique.
Titulaire du CAPA (Certificat d’aptitude à la profession d’avocat) et du Certificat de droit et d’économie des pays d’Afrique.
Lauréate de la Faculté de droit et des sciences économiques de Paris.
Maîtrise d’ethnologie.
Avocate aussi donc mais avec une plus grande ouverture au monde … ça peut servir en tant que Présidente de la République.

François BAYROU
Il se marie à 20 ans et suit des études à l’Université Bordeaux III où il obtient son agrégation de lettres classiques à 23 ans après avoir échoué au concours de l’École normale supérieure. Un prof de lettres qui représente véritablement la famille : 6 enfants avec la même femme et 11 petits-enfants quand même à 55 ans !!!

Segolène ROYAL
Elle effectue ses études primaires et secondaires à Charmes (Vosges) avant d’intégrer le lycée privé Notre-Dame d’Épinal en 1968. Après le baccalauréat, elle obtient une licence de sciences économiques à l’Université de Nancy II puis est diplômée de Sciences Po en 1978. Elle intègre ensuite l’École nationale d’administration (ENA) dont elle sort diplômée en 1980 (95e de la promotion Voltaire[1]) et choisit une affectation de magistrat au tribunal administratif de Paris. En 1994, elle passe le concours d’avocat au barreau de Paris tout en siégeant à l’Assemblée nationale et au conseil général des Deux-Sèvres, et entre au cabinet Teitgen. La totale : Science Po, ENA, Avocate … que de tarres !!! Elle confirme mon opinion, arriviste, éternelle étudiante et fonctionnaire …

Dominqiue VOYNET
Issue d’une famille d’enseignants, Dominique Voynet obtient son baccalauréat à l’âge de 16 ans.
Pendant ses études de médecine, à la fin des années 1970, qui la conduiront à devenir médecin anesthésiste à l’âge de 23 ans, elle commence en parallèle son militantisme écologique. Aussi combat-elle les centrales nucléaires de Fessenheim et de Malville et la déforestation des Vosges au sein de l’Association belfortaine de protection de la nature. Sûrement très compétente pour exploser le budget du minstère de l’environnement et faire plonger la sécu dans le rouge …

Noël MAMERE
Il est diplômé de l’Institut d’études politiques de Bordeaux, titulaire d’une licence de droit et d’un doctorat en communication. Encore un beau parleur … Avec lui, c’est le « bordel » assuré !!!

Marie-Georges BUFFET

Licenciée en Histoire-Géographie, elle est employée à la mairie du Plessis-Robinson. Même pas prof d’histoire-Géo … Elle est partie pour exploser le budget de l’Education Nationale …

Arlette LAGUILLER
Sa mère, catholique, lui fait faire sa première communion. Son père manœuvre et athée, aimait à se définir anarchiste et lui transmet son goût pour la lecture : enfant elle s’invente des maux de gorge pour pouvoir rester à la maison avec un livre. A cette époque, elle forge ses premières notions politiques. Elle obtient un BEPC au collège des Lilas avant de commencer à travailler dans une agence du Crédit lyonnais à 16 ans comme mécanographe. En 1963 elle est mutée au siège central et y reste durant toute sa vie professionnelle en tant qu’employée et militante syndicale. Elle part à la retraite en 2000. Un dinosaure respectable, un personnage de Germinal … mais pas un avenir pour la France.

La France a un gros problème budgétaire et pas un financier à l’horizon … Heureusement à gauche, ils ont FABIUS et DSK : on les a déjà vu à ce poste, le trou y est encore … Beaucoup d’idées pour les dépenses de part et d’autre mais pour les recettes, c’est plus dur … surtout quand on veut en même temps baisser les impôts …

Publicités

5 réflexions sur “Les CV Des Candidats

  1. J’ai suivi sarco . Incontestablement , il connaît tous les dossiers Tous les problèmes évoqués ont une réponse pour lui mais rien ne se fera rapidement car la France est dans un piteux état .Plus personne n’a envie de travailler. Il se peut qu’il se fasse balayer car il veut mettre les gens au travail. Il y a des milliers d’emplois non pourvus en France, sans compter ceux qui sont payés pour rester chez eux!!

    J'aime

  2. sincèrement, je suis découragée par cette campagne…
    je vais aller voter bien sur… mais si le choix est soit sarko, soit ségo…. ça limite le champ d’action.
    si c’est voter pur un candidat qui n’a aucune chance… ça décourage.

    bon, on verra.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s