Day Of The Woman (I Spit On Your Grave)

Une écrivaine qui se réserve une petite maison au bord d’une rivière dans un coin paumé des USA rempli d’obsédés sexuels et d’attardés pour y écrire un bouquin, ça peut sembler un peu nul comme sujet.
C’est un film de la fin des années 70 assez malsain en fait mais ça aide super bien à ressentir ce que peur ressentir une femme violée. C’est pas toujours crédible dans les faits : à trop vouloir montrer les détails, on voit les défauts … faudra qu’on m’expliquer comment les mecs violent avec une queue d’oiseau molle comme une cagouille … Le réalisateur aurait mieux fait de moins s’attarder sur ces détails là … Heureusement la vengeance, murement réfléchie est bien amenée …
A voir pour l’aspect psycho mais uniquement par les adultes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s